aquariophilie, aquariums,poissons d'aquariums,
Connectez-vous S'inscrire
Recherche

 

s'identifier
 









Alcolapia alcalica , le poisson de l'extrême ( T°de 40°C et pH>à 10 )



Alcolapia alcalica , le poisson de l'extrême ( T°de 40°C et pH>à 10 )
Alcolapia alcalicus (Hilgendorf, 1905) est un Cichlidé endémique du lac Natron (Tanzanie) et introduit dans le lac Nakuru (Kenya).


Répartition
Endémique au lac Natron, en Tanzanie, en Afrique.

Habitat
Il habite la rive du lac autour de chaud, les entrées de printemps alcalines et des lagunes.
 

Longueur maximale standard : 11.5cm.
Taille minimale du bac à prévoir : 75cm x 30cm x 30cm - 70 litres.
Installation du biotope de l'aquarium : Le bac peut être relativement clairsemé . Un substrat de sable est préférable car comme beaucoup de cichlidès cette espèce aime à creuser.
installer quelques roches pour former des grottes et autres refuges qu'iles apprécient. même s'il apprécient les algues , les plantes sont secondaires comme décor pour cette espèce.
 

Température28 - 40° C)
pH : De 8,0 à 10,5
La dureté : 10-35 ° H


Alcolapia alcalica , le poisson de l'extrême ( T°de 40°C et pH>à 10 )
Alimentation :
préfère les nourritures vivantes (ou congelées ) mais les aliments séchés sont également acceptées.
S'assurer que les poissons reçoivent des matières végétales, comme les épinards blanchis ou la spiruline, car il se nourrit presque exclusivement d'algues dans la nature (en particulier une espèce d'algues bleu-vert, la spiruline platensis).


Compatibilité
Il semble être une espèce assez calme, mais devrait être maintenu seul en raison de ses besoins en eau extrêmes.
Il est territorial avec ses congénères, mais du fait de sa petite taille , il peut être maintenu avec plusieurs congénères.


Dimorphisme sexuel
Les mâles ont tendance à être plus corpulents et sont plus colorés que les femelles.
 
Reproduction

Peu d'informations sont disponibles. ( à cause de la rareté du poisson! ) c'est un Incubateur buccal maternel.
un couple se formera à partir d'un groupe de quelques individus, L'aquarium aura un pH d'au moins 8,0 (de préférence plus élevé) et une température de 33à 38°C. prévoir une alimentation riche et variée pour déclencher la ponte. Lorsque il sont prêts à pondre , les poissons mâles creusent une petite dépression dans le substrat qui est utilisé comme site de ponte. Il va défendre son site de ponte des autres intrus mâles sauf lorsqu'il va se nourrir. La ponte se déroule souvent tôt dans la matinée.

La femelle pond ses œufs dans le cratère de sable creusé par le mâle puis s'éloigne permettant au mâle de fertiliser les oeufs avant avant qu'elle revienne pour les aspirer dans sa bouche.
Les œufs sont relativement peu nombreux et l'incubation dure environ 2 semaines avant que les petits soient libérés.

les femelles se déplacent souvent de nid en nid de sorte qu'il leur est possible de frayer avec plusieurs mâles, transportant ainsi les oeufs fécondés par plusieurs mâles.
Les soins parentaux s'arrêtent au moment où les oeufs sont relachés définitivement , passé ce stade les parents ne s'en occupent plus. 
 
Ce cichlidé est une véritable enigme pour les scientifiques. Il vit carrément dans un lac de soude en pleine chaleur à plus de 35°C.  L'eau contient une forte concentration de carbonate de sodium et d'autres minéraux dissous et des sels. Les conditions de l'eau dans le lac sont généralement pH 9.5 à 10.5, kH 7000 + et la température > à 35°C , L'eau du lac n'excède pas les 2 mètres de profondeur.

Comme beaucoup de poissons au lieu de sécréter de l'amoniac dans ses déchets celui-ci sécréte de l'urée ( 
C'est parce que les déjections d'ammoniac dans la chimie de l'eau du lac Natron serait très difficile, en raison de sa capacité tampon élevée et son alcalinité ) .

La plupart de l'urée est sécrétée par les branchies. ce poisson va avaler régulièrement de l'air en surface car la dilution de l'oxygène dans l'eau très saline du lac Natron est considérablement réduite et peut rapidement devenir hypoxiques (privés d'oxygène) , surtout si il y a beaucoup de poissons vivant ensemble.

Ces poissons se sont adaptés pour pouvoir respirer l'air atmosphérique . Cette espèce était autrefois classée comme Oreochromis alcalicus et est toujours mentionnée comme tel dans beaucoup de livres. Il y avait aussi à l'origine de deux sous-espèces, Oreochromis alcalicus alcalicus et O. a. grahami. Grahami a depuis obtenu le statut d'espèces distinctes et est maintenant la seule autre espèce dans le genre.


plus d'infos ici



Patrick Harant

vos commentaires...

1.Posté par Manuel Zapater le 15/12/2011 18:10
Bonjour,

J´ai collecté des Alcolapia alcalicus dans une petite riviére qui verse ses eaux dans le lac Natron cet aout.

Je ne suis pas allé dans le lac, parce que la boue qui se forme faisait impossible de marcher la bas.

Dans cette riviére, l´eau est chaude, mais certainement pas plus de 30 ºC, en aquarium 26 ºC suffissent pour les maintenir, et ils grossissent trés trés vite. Ils sont en train de...  

l'aquarium à l'école | Conférences | Infos & Evènements | Actualités | Recherche & Innovation | Espace Clubs ( rubrique réservées aux clubs ) | les revues aquariophiles | Decoration & Amenagement | Trucs & astuces | Pêche & Aquaculture | Développement Durable | biodiversité | Chimie et Geobiologie | l'eau | les plantes aquatiques | les poissons d'aquariums | crevettes & crustacés | Reproduction | maladies et médicaments | Kois & bassins | Conseils | eau de mer & récifal | Eclairage | Filtration | Alimentation | Chauffage | Voyages et Découvertes | les poissons d'amérique du sud | les vivipares | les cichlidés | les labyrintidés | les poissons d'eau saumâtre | les killies | je débute | terrariophilie | la galerie marchande | bandeaux aquariomania | videos des internautes | questions pratiques | presse | rubrique rédacteurs | la rubrique à Gil











biodiversité

biodiversité

les coleoptères : palpeurs des évolutions geologiques

le grebe amoureux

l'anguille, ce poisson commun pourtant encore très meconnu serait en voie de disparition mais un plan de sauvegarde est en cours ...

Connaissez vous le macropinna , le poisson à la tête transparente ...

L' aventure de la vie des poissons

Le krill (Euphausia superba) plonge plus profond que les baleines

Incroyable Amazonie

L'hypnose des requins ( tonic immobilty reflex )

L'année du Dugong dans le pacifique ...

Les méduses de Nomura , ces méduses géantes qui envahissent les eaux du Japon ...












 
Flux RSS

Flux RSS

Flux RSS
Dev Durable

Développement Durable

classification du vivant : mais où sont passés les poissons ?

et si les poissons étaient doués d'émotions ... ( L’étonnante vie émotive des poissons )

Les noms d'espèce : comment ne pas y perdre notre latin?

L'aquariophilie est elle un art?

Un monde plus chaud pourrait signifier moins de poissons

video 6 mn : Le jardin Bio d'yves et yannick qui nous livrent quelques un de leurs secrets  €

Le déclin de la chimie dans les sciences du vivant, le prochain défi de l'aquariologie?

Introduction à l'étude de l'aquariologie expérimentale ou critique de l'empirisme aveugle dans une science potentielle.

Le Pantanal Mato grosso, patrimoine mondial de l’humanité en danger.

L’un des derniers grands massifs forestiers de la planète, situé sur l’île de Bornéo, disparaît dangereusement.